Health

En matière de santé, la qualité doit primer … – CC – Medium

Il y a bientôt 5 ans, j’ai crée ma société de prestations de santé à domicile. Pharmacien de formation, j’avais depuis plusieurs années l’envie d’accompagner les patients à leur domicile. Notre rôle est de coordonner le retour à domicile des patients qui ont des prescriptions de perfusion, d’oxygénothérapie , de nutrition ou encore de matériel médical. Nous organisons leur retour à domicile et la mise en place du traitement avec le prescripteur, les infirmiers libéraux , le pharmacien d’officine, le médecin traitant et l’ensemble des acteurs intervenant auprès du patient. Nous sommes d’astreinte 7 jours/7 et 24h/24 pour répondre à toute demande des patients et des infirmiers libéraux. Nous assurons le suivi des patients et nous informons le prescripteur en cas de problème. Nous faisons le lien entre l’hôpital et le patient. Comme un couteau suisse, nous essayons chaque jour de trouver des solutions aux problématiques pouvant être rencontrées au domicile.

J’ai commencé seule dans un local de 140m² qui me paraissait immense. Aujourd’hui nous sommes 6 et nous avons deux sites pour un total de 290m². La société se porte bien malgré les baisses de remboursement de nos différentes prestations qui impactent forcément notre rentabilité. Je suis fière de mon équipe 100% féminine qui se démène au quotidien pour le bien être de nos patients à domicile. Je sais à quel point elles se donnent et je connais la qualité de leur travail.

Le problème c’est que dans la prestation de santé, comme dans d’autres domaines, la qualité ne fait pas tout. La prestation de santé en France, c’est avant tout des mastodontes présents depuis une quinzaine d’année sur le marché. Des mastodontes qui, pour certains, ont des pratiques quelques peu douteuses. Là où je parle de santé, eux vont vous parler commerce . Pour certains ce n’est qu’une histoire d’argent, les patients ne sont pas grand chose et en plus c’est la sécu qui régale… Ce qui me dérange profondément c’est que ce secteur ne soit pas encadré . Il m’arrive souvent de trouver mon pays trop rigide mais pour ce qui est de la prestation de santé, je ne comprend pas comment n’importe qui, sans aucune formation paramédicale ou médicale, peut du jour au lendemain diriger une agence dont le rôle est de prendre soin des patients à domicile.

Le système fonctionne ainsi depuis 15 ans et il a encore de beaux jours devant lui. Je ne souhaite pas donner de leçon mais je souhaiterai juste qu’on ouvre un peu plus les portes à ceux qui veulent faire autrement. La gestion des patients en ambulatoire, ce n’est pas uniquement du commerce et des commerciaux prêts à tout pour avoir un patient. Un chef d’entreprise, dans un tout autre domaine, m’a un jour dit : “Il faut toujours faire confiance aux jeunes structures, elles ont bien plus à prouver que les grandes et on est jamais déçu de leur travail”…..


Source link
Tags
Back to top button
close
Thanks !

Thanks for sharing this, you are awesome !

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!